Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 22:49
Atlantia
Atlantia

Ally CONDIE




Roman ados fantastique


L' AUTEURE :
cf article précédent




LE LIVRE : Atlantia (330 pages - 2015) Editions Gallimard jeunesse


La population des humains est divisée entre ceux qui vivent en haut sur la terre et ceux qui vivent en bas sous l'océan dans la cité d'Atlantia. Ils dépendent les uns des autres. Rio et Bay sont deux soeurs jumelles qui viennent de perdre leur mère de façon mystérieuse ; elle était la Ministre de la cité. Bay décide d'aller en haut alors que c'est le rêve de Rio. Celle-ci ne comprend pas et se rend vite compte que la cité dépérit. Que se passe-t-il vraiment ?


BIBLIOGRAPHIE : 
cf article précédent


MON AVIS : 
C'est bien écrit, l'histoire est intéressante et les deux jeunes-filles ont du caractère. C'est une dystopie réussie même si j'ai préféré les séries Hunger Games et Divergente.


LES PLAISIRS DE LA TABLE :
Petite recette facile à faire avec le potiron, légume d'hiver.

Petits gratins de potiron et pommes de terre


Faire cuire le potiron à l'eau et bien l'égoutter. Faire cuire des pommes de terre en fines tranches à l'eau aussi et les égoutter également. Prendre des petits plats à gratin individuels : alterner les couches de purée de potiron et de tranches de pommes de terre, terminer par du potiron. Ajouter un peu de crème fraîche liquide et recouvrir de parmesan. Faire gratiner à four chaud thermostat 7 (200°) pendant une dizaine de minutes juste le temps que le parmesan fonde. Servir bien chaud.


Martine M.


Atlantia
Atlantia
Atlantia
Atlantia

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS ADOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens