Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 13:49
Le miel

Slobodan DESPOT

 

 

 

Roman Suisse

 

L'AUTEUR :

Il est né le 24 juillet 1967 en ex-Yougoslavie, maintenant la Serbie. Il est le co-fondateur et le directeur des éditions Xenia (« Osez lire ce que nous osons éditer ») à Sion en Suisse. Sa famille est installée en Suisse depuis 1973. Il a été traducteur serbo-croate pour les éditions l'Age d'Homme ainsi que traducteur anglo-saxon, italien et russe pendant 15 ans. Il fonde dans les années 90 avec Vladimir Dimitrijevic l'Institut Serbe de Lausanne, Il est chroniqueur régulier pour le « Nouvelliste » dans le Valais, photographe également,

Le miel est son premier roman

 

 

LE LIVRE :

 

(127 pages - 2014) Editions Gallimard

Sélection Suisse Romande pour le prix Lettres Frontière 2015

Vesko le Teigneux est un personnage qui est resté à Belgrade pendant la guerre de 1995, évitant la guerre et refusant se s'engager. Son frère, par contre, s'est engagé dans l'armée fédérale. A la fin de la guerre, il rejoint son frère à Belgrade mais leur père est resté au pays et Vesko prend la voiture pour aller le chercher. C'est un voyage épique avec du miel dans le coffre de la voiture, miel qui les aidera à passer les frontières.

Ce voyage, c'est Véra l'herboriste, qui le raconte car elle a rencontré les deux hommes lors de leur retour. Elle raconte ces aventures à un homme qui reste chez elle le temps d'écouter l'histoire.

 

 

BIBLIOGRAPHIE : entre autres

i-mages : mise en photos des poèmes de Oskar Freysinger

Despotica-modes d'emploi : cahier d'idées et de réflexions qui accompagnent son travail d'éditeur.

Documentaires : Balles perdues-Interventions contre l'Empire totalitaire 1990-2002 (Yougoslavie)

le Valais Mystique (photographies)

 

MON AVIS :

C'est bien écrit. Je n'ai pas compris le rôle de celui qui écoute l'histoire chez Véra : pourquoi il écoute et pourquoi elle lui raconte. C'est déroutant. Je ne peux pas dire si j'ai vraiment aimé. Et puis je suis perdue avec cette guerre de 1995 que je ne connais pas bien. Ce manque de connaissances de la géographie et de l'histoire m'a empêchée d'apprécier le roman.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je n'ai pas de recette à donner en lien avec le livre.

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens