Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 21:24
Cette fille est dangereuse
Cette fille est dangereuse

Sylvie GRANOTIER

 

Nouvelles policières

 

L'AUTEURE :

 

Elle est née à Alger le 19 mars 1951. Elle a grandi en Région Parisienne. Elle est actrice et scénariste de télévision et de cinéma française. Elle est titulaire d'une licence de Lettres et a aussi suivi des cours d'art dramatique. Après quelques petits boulots, elle se lance dans le théâtre à Paris. Elle devient aussi traductrice de nouvelles et de romans en langue anglaise. Elle a aussi été mannequin et a beaucoup voyagé grâce à ce métier. Elle se consacre maintenant à l'écriture de romans et de policiers et elle vit à Montmartre. Elle a reçu le prix Mauvais Genre en 2015 pour son roman Personne n'en saura rien.

LE LIVRE : Cette fille est dangereuse

(231 pages - 2004) Editions Albin Michel 3ème sélection du comité de lecture : Nouvelles d'ici et d'ailleurs

 

Nouvelles policières  mettant en scène soit des femmes, soit des hommes.

 

BIBLIOGRAPHIE :

Romans policiers : entre autres

Personne n'en saura rien

La rigole du Diable

La place des morts

Belle à tuer

Tuer n'est pas jouer

Double Je

Le passé n'oublie jamais

Méfie-toi fillette

Courrier posthume

 

Essai :

Mais d'où venez-vous ? : à la rencontre des hommes sans-papiers et incarcérés.

 

MON AVIS :

J'ai trouvé les nouvelles trop inégales : certaines bien d'autres moins.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Le livre ne m'a vraiment pas inspirée.

 

 

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans COMITE DE LECTURE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens