Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 08:00
Découvrir la collection PETITE POCHEDécouvrir la collection PETITE POCHEDécouvrir la collection PETITE POCHE
Découvrir la collection PETITE POCHEDécouvrir la collection PETITE POCHEDécouvrir la collection PETITE POCHE
Découvrir la collection PETITE POCHE

Collection Petite Poche chez Thierry Magnier

 

Romans jeunesse

 

Une petite sélection de livres de cette collection que j'ai lus :

 

Seul sous la pluie de Charlotte MOUNDLIC (45 p- 2012)

Julien rentre maintenant seul de l'école à la maison. Il a 8 ans et vit seul avec sa mère qui rentre toujours tard du travail. Elle ne gagne pas beaucoup malgré plusieurs petits boulots et ce soir là il n'y a qu'un peu de riz à la maison. Un soir, Julien entend qu'elle parle au téléphone de l'envoyer chez son père car elle n'a plus aucune autre solution. Il décide donc le lendemain de s'en aller pensant que cela la soulagerait. Il essaye d'aller à la gare mais ils se perd et il a peur, il court. Comment retrouver le chemin de la maison ? Il s'aperçoit que son stylo a fuit dans son cartable et a laissé des traces sur le sol. Il va les suivre comme le Petit Poucet et refaire son parcours à l'envers. Quand sa mère rentrera, ils se débrouilleront, ils s'aiment tous les deux.

 

La cité de mon brochet de Isabelle COLLOMBAT (46 pages – 2013)

Lolo est un petit garçon qui habite chez ses grands-parents car sa mère a dû aller loin pour trouver du travail. Tous les dimanches, il va à la pêche avec son grand-père mais il n'aime pas ça. Papi lit son journal et se lève brusquement pour aller voir un autre pêcheur. Lolo s'aperçoit qu'une canne s'enfonce : c'est un brochet et ce n'est pas une mince affaire que de le sortir tout seul ! Papi revient et explique ce qu'il a lu dans le journal. Pêche interdite dans l'étang car l'eau est contaminée par l'usine qui ne fonctionne plus, qui est à l'abandon depuis quelques années et où travaillaient son grand-père et la majorité des habitants du village.

 

Les invités de Charlotte MOUNDLIC (45 pages – 2011)

Un pays imaginaire où tout le monde se connaît et puis un jour des « invités » étranges arrivent. Ils sont 10 d'abord. Chacun fait son possible pour les accueillir gentiment, les héberge et leur donne à manger pensant la situation provisoire. Il ne leur viendrait pas à l'idée de leur refuser l'hospitalité. Mais la nourriture s'épuise et ces « invités » (ils avaient apporté des graines) apprennent à la population leur langue pour pouvoir communiquer et demandent aux habitants de planter les graines. Très vite la situation devient pénible : les « invités » commandent, oblige les autres à travailler dans des conditions très difficiles, prennent toute la place. Les habitants ne sont plus chez eux ! Ils deviennent leurs esclaves puis leurs prisonniers travaillant jour et nuit. Et puis ils se révoltent, arrivent à chasser les « invités ». C'est la guerre avec les pertes qu'elle entraîne.  Mais ils n'ont plus rien et ont appris à devenir méfiants et à ne pas faire confiance à tout le monde.

 

Droit devant, pour un peu, c'est toute une aventure de Thomas SCOTTO (47 pages – 2011)

Alex a 10 ans et a une petite sœur (sa demi-soeur) et il l'adore. Il aime aussi s'exprimer à l'aide de poèmes. Alex vit avec sa mère et son beau-père et Lili. Il aimerait bien que son père vienne à la maison et fasse la connaissance de sa petite-soeur. Mais son père a du mal à se remettre de la séparation. Un matin Lili se redresse et se met à marcher, Alex prend en photo ses premiers pas et l'envoie à son père, miracle celui-ci répond et il viendra les voir !

 

Un poussin mouillé sur le bord de la route de Thomas SCOTTO (47 pages – 2008)

Mathis a une grande sœur, Nora et ils étaient bien complices. Mais maintenant, elle a d'autres préoccupations et appelle son frère « le petit ». Elle a rencontré des amis et est devenue gothique. Mathis prend sa bande pour des vampires. Il apprend que Nora va entrer dans un lycée qui sera loin de la maison, elle ne sera plus là dans la semaine. Il est anéanti !

 

Tsunami de Mickaël OLLIVIER (46 pages – 2009)

Un enfant prend son petit-déjeuner et boude son lait. Ses parents lui font remarquer que des enfants meurent de faim chaque jour dans le monde. Un matin, il voit à la télévision un avion qui s'est écrasé. Le lendemain c'est le cac 40 qui a chuté. La famille regarde les informations le matin et on ne parle que de catastrophes. Cet enfant vit dans un monde d'adultes où on ne parle que de catastrophes, de chômage, etc... Ses parents sont très pessimistes. Mais le petit-garçon pense que tout ça n'arrive qu'en dehors de chez lui. Mais un jour c'est chez lui : ses parents se disputent, à l'école on déploie le plan vigie pirate. Il ne mange plus, il a peur, il jette la télévision par la fenêtre et refuse de grandir : ça ne sert à rien, puisque c'est bientôt « la fin du monde » !

 

 

MON AVIS :

J'aime beaucoup cette collection. Les sujets abordés sont actuels et touchent souvent les rapports dans les familles. Ce sont de petits livres pas très longs, mais parfois je trouve qu'ils sont un peu difficiles pour des enfants. Certains sont plus faciles et légers que d'autres. C'est la plupart du temps bien écrit.

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Petits gâteaux pour les petites mains au goûter :

Muffins aux fruits rouges

 

Faire fondre 120 g de beurre dans une casserole et le laisser refroidir.

Mélanger 150 g de sucre semoule avec 2 œufs entiers. Ajouter 200 g de farine tamisée et un sachet de levure chimique puis un yaourt nature et enfin le beurre fondu.

En ce qui concerne les fruits rouges : on peut mettre des myrtilles, framboises, entières ou en compote. Moi j'ai mis de la compote, l'équivalent de 6 cuillères à soupe. (180 g de fruits entiers)

Remplir les moules à muffins au trois-quart et les faire cuire à four thermostat 6 (180°) pendant 20 minutes environ. Les faire refroidir sur une grille et les disposer dans des caissettes en papier.

Comme j'ai utilisé de la compote, je les ai enduits de cette comporte quand ils ont été refroidis.

 

Martine M.

Découvrir la collection PETITE POCHE
Découvrir la collection PETITE POCHE
Découvrir la collection PETITE POCHE
Découvrir la collection PETITE POCHE
Découvrir la collection PETITE POCHE

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens