Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:58
Donnez-leur Seigneur, le repos éternel
Donnez-leur Seigneur, le repos éternel

Miguel MIRANDA

 

Roman policier portugais

 

L'AUTEUR :

Il est né en 1956 à Porto au Portugal. Il est membre de l'association portugaise des écrivains de la Writers Guild of Gaia, de l'association des journalistes et des hommes de lettres de Porto et du Pen Club portugais. Il a reçu de nombreux prix tel que le prix de la police Way littérature en 1997.

 

 

 

 

LE LIVRE : Donnez-leur Seigneur, le repos éternel (335 pages – 2013) Harmonia Mundi Collection L'aube

Héros récurrent : le détective Mario França. Il était bien tranquille dans son quartier et son bureau quand plusieurs enquêtes arrivent en même temps ; pour l'église catholique tout d'abord car le Pape vient en visite à Porto et une menace terroriste pointe son nez et deux moines meurent dans des conditions bien mystérieuses. Pour un riche industriel russe ensuite, dont la maîtresse Lady Godiva célèbre artiste chanteuse est menacée de mort ; pour une jeune-femme qui veut savoir ce qui est arrivé à son grand-père, officier nazi en 1945 et qui effectuait une curieuse mission pour Hitler. Et enfin une enquête pour les clans gitans dont la fille d'un des chefs à disparu. Et puis que vient faire là dans les eaux du port de Porto un ancien porte-avion russe sur lequel vont se dérouler des parties de poker entre les plus riches hommes de la planète ? Sans compter que Mario protège ses amis, son quartier, sa ville.

 

BIBLIOGRAPHIE :

Quand les vautours approchent, il y a toujours quelqu'un de moins dans le monde des vivants (première enquête de Mario França)

L'étrange affaire du cadavre souriant

 

 

 

 

MON AVIS :

C'est un roman plein d'humour, particulièrement amusant. Toutes les enquêtes imbriquées les unes dans les autres donnent beaucoup de mouvement au livre. Le personnage de Mario França est plein de dérision, d'auto-satisfaction aussi. Une belle découverte et j'essaierai de me procurer les deux autres.

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Je n'ai pas pensé à la cuisine en lisant le roman. C'est curieux car le livre m'a beaucoup plu.

 

 

Martine M.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leslecturesdemartinemoratal - dans ROMANS POLICIERS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Liens