Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 17:17
A petites foulées
A petites foulées

Javier CERCAS

 

Roman espagnol

 

L' AUTEUR :

Il est né en 1962 à Ibahernando dans la province de Caceres en Espagne. Il obtient un diplôme et un doctorat de philologie à l'Université de Barcelone. C'est en travaillant deux ans à l'université de l'Illinois aux Etats-Unis qu'il se met à l'écriture et publie son premier roman. Il a ensuite été professeur de littérature espagnole à l'Université de Gérone. Il a reçu de nombreux prix pour ses ouvrages tels que le Prix Salammbô (2001), le prix du récit Grinzane Cavau en 2003, le prix de la critique du Chili et de la ville de Barcelone, la médaille de l'Estrémadure en 2005...

 

 

LE LIVRE : A petites foulées (140 pages - 2004)

Mario Rota est un italien de Turin qui travaille comme professeur à l'Université d'Austin au Texas. Il vit de manière très routinière sans en faire vraiment beaucoup. Un matin, en courant son jogging, il se foule la cheville et ce sera le point de départ d'une semaine complètement chamboulée.

 

 

BIBLIOGRAPHIE : en français

Anatomie d'un instant

Les lois de la frontière

Les soldats de Salamine

A la vitesse de la lumière

 

 

MON AVIS :

J'ai lu le roman jusqu'au bout, en même temps je n'ai pas beaucoup de mérite, il est très court et bien écrit. Par contre, le personnage m'a souvent déprimée, et je n'ai absolument rien compris à la fin.

 

 

 

 

 

 

LES PLAISIRS DE LA TABLE :

Le roman ne m'a pas du tout inspiré de recette de cuisine.

 

Martine M.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire avec gourmandise
  • : Le plaisir de lire égale le plaisir de manger ! Les cinq sens sont touchés. La vue : la couverture, le résumé, le titre attirent l'oeil. Le toucher : on prend le livre en main, on l'effleure L'odorat : le papier a une odeur, on y est sensible ou pas ! L'ouïe : en tournant une page, entendre le léger frémissement de la feuille. Le goût : j'ai toujours dit qu'un livre, c'était comme la pâtisserie. On lit quelques pages, on le goûte ; parfois on aime, parfois on déteste.
  • Contact

Profil

  • leslecturesdemartinemoratal
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.
  • passionnée de lecture et de cuisine. J'aime faire partager mes avis.

Texte Libre

Recherche

Archives

Liens